MYSTÉRIEUSE ALGÉRIE

L’ Algérie est la promesse d’un voyage émouvant, digne des explorateurs d’antan. Si la région du sud révèle des paysages lunaires, la côte méditerranéenne baigne dans une atmosphère surannée et chargée d’histoire.

Si le désert et la côte ne sont pas toujours accessibles pour le voyageur solitaire, il est tout à fait possible de découvrir ce pays accompagné d’un Tour Opérateur. Au départ d’Alger, célèbre pour sa médina, on prend le chemin du Hoggar en terre touareg pour découvrir les massifs de l’Atakor et du Tassili. Un séjour marqué par une rupture totale avec le mode de vie moderne. On se régale de l’immensité des paysages désertiques, de la lumière changeante et de la vie qui persiste dans cette aridité.

La route du sud est d’une beauté saisissante. Le Hoggar ressemble à un chamboulement cosmique peuplé de Touaregs qui travaillent dans les centres pétroliers. Surnommés « Les hommes bleus » pour leurs vêtements de couleur indigo qui déteignaient sur la peau, ces nomades ont longtemps fasciné l’Occident.

ALGER, LA BLANCHE

La capitale algérienne abrite de sublimes jardins où les familles se retrouvent le week-end, des bâtiments rénovés comme la Basilique Notre-Dame d’Afrique et la casbah d’Alger. El-Djazaïr en arabe, est adossée à des collines au-delà desquelles s’étend une campagne prospère. Elle fût la perle la plus étincelante de toutes les villes coloniales françaises. Depuis l’indépendance en 1962, elle est devenue la capitale politique, économique et culturelle. Alger, c’est aussi la casbah, la vieille ville précoloniale classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Située au coeur de la ville, elle reste une référence architecturale avec ses ruelles et ses joyaux d’art mauresque qui se mêlent aux immeubles haussmanniens, vestiges de époque coloniale.

Longer la Méditerranée, c’est partir à la rencontre de l’âme algérienne, où se mêlent dans une indéniable créativité les influences héritées au fil de l’histoire. De Tlemcem à Oran, on plonge dans le roman de Yasmina Khadra « Ce que le jour doit à la nuit ». Sur la route, il faut s’arrêter sur le site de Tipaza, qui inspira Albert Camus et dont les ruines romaines s’inclinent au milieu des pins jusqu’à la plage.

CARNET DE VOYAGE :

Y ALLER :

Avec Visa Travel, une agence algérienne qui propose des circuits sur-mesure du nord au sud.

http://www.visatravelalgerie.com/contact.html

Office du tourisme algérien :

126 Bis A, RUE DIDOUCHE MOURAD
ALGER

213 (0) 21 64 09 00

Partir à la rencontre de l’âme algérienne avec les subtiles mélodies de Rachid Taha

3 commentaires sur « MYSTÉRIEUSE ALGÉRIE »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :